Chronique d'une cyber-mort annoncée

Publié le par Lone Ghazael

Les hommes sont des conquérants... en tout cas c’est ce qu’ils disent.
Les hommes (malgré tout) beaux, (malgré tout) gentils qui ont un peu d'argent (et sont hétérosexuels et pas mariés) sont timides et NE FONT JAMAIS LE PREMIER PAS.
Les hommes qui ne font jamais le premier pas ne s'intéressent plus du tout à moi dés lors que je prends  l'initiative de le faire.

Arrivée à cette conclusion, j’ai décidé d’euthanasier le compte du dernier site de rencontre que je fréquentais. J’ai pris le temps de le faire en 3 étapes et en savourer l’agonie ; finalement un des rares moments où je me suis amusée sur ce site élitiste réunissant les "culs serrés" de la place de Paris.

 

1- Contacter le service désabonnement. L'opératrice ne manque pas de me demander  la raison de mon cyber suicide. Que voulez-vous que je lui réponde ? Que les mecs sont trop nuls, pas assez inventifs et carrément rasoirs ou mieux, qu’ils ont perdu leurs attributs virils ?! A quoi bon !? Je suis restée politiquement correcte en répondant un gentil "Je n'ai pas le temps en ce moment".


2 – Rédiger une annonce sans queue ni tête :
je n’attraperai plus aucune touche avec ce vinaigre. Jugez en vous-même :

"Ma précédente annonce a été supprimée, allez savoir pourquoi !? Il doit y avoir un détecteur intégriste pour textes mystiques à tendance acide.
"C'est bientôt Noël, mais il n y a toujours pas de neige et tout ça sent le sapin. Même que j'ai les boules, car je sens que  je ne l’aurais pas mon gars en chocolat ! TOUT PART EN C*****, et les mecs en manquent sévère par les temps qui courent... Ben à force de gommer les différences, on vit dans l'indifférence des venus/mars et c’est un vrai bordel.
Hé ! Hé ! A ce propos, ça vous dirait de créer un dico venus/mars....; un truc de p'tit Bébert pour se parler meilleur ?"

Après 2000 visites et plus de 500 messages, je m'offre le droit de faire ma star et de fixer quelques critères :
"- sans photos s'abstenir : je ne suis pas aveugle ou il faut que je le braille !
- les relations à distance ce n’est vraiment pas ma tasse de thé
- les "tchat" à n'en plus finir, les mystères qui n’en ont même pas l'air, même combat
- les speed messages c'est comme le fast-food, ça ne me fait pas saliver
- le style littéraire "texto/sms" ne me fait pas vibrer et ça me rend frigide"

"Gente damoiseau, si tu es arrivé jusque là sans me traiter de p*** ou de con***** tu es fort poli et même très patient. Si tu réunis quelques critères de mon idéal masculin, ça chauffe carrément. Et comble du fantasme, si en plus tu arrives à me faire rire et que tu maitrises l’art du second degré au 3e sous-sol, ça peut devenir carrément bouillant.

P.S : pour le nouvel an chinois, j’ai commandé un new gars au sésame..."


3- Ne garder qu’une photo et choisir la plus moche : un exemplaire sorti de derrière les fagots ; les yeux qui louchent sur la fourchette devant la bouche, la salade entre les dents et la peau qui brille : un vrai régal !!! Rien ne se perd tout finit par servir.

Pour l'instant le profil est encore sous respirateur artificiel. Le compte à rebours est en rut ; plus que 10 jours avant la fin. Bon en attendant, la belle aboie en dormant et le prince charmant passe. Le miracle peut encore se produire, on dit souvent que tout arrive quand on s’y attend le moins, en tout cas j’ai pris la précaution d’ôter le paratonnerre au cas où le coup de foudre tomberait pas loin !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article