Le baiser, l'amour mis en bouche

Publié le par Lone Ghazael

Vous saurez tout, tout, tout sur le baiser … le romantique, le torride, le doux, le tendre, l’énergique, le sensuel, le langoureux ou encore le baveux…

kiss_XS.jpg

  • Un tendre petit bisou met en mouvement les douze muscles de nos lèvres. Et pour un torride french kiss, il faut mobiliser en plus les dix-sept muscles de la langue, soit un total de vingt-neuf muscles pour nous mettre en appétit.
  • 100 calories/minute est l’énergie dépensée pour embrasser : une fille qui roule une pelle à tous les mecs d’une soirée n’est pas une salope mais juste au régime …
  • Mieux qu’une visite chez le dentiste, le baiser, en provoquant une forte salivation, est bon contre les caries ! Voilà de quoi faire de substantielles économies.

Le baiser embrase : La bouche est une des zones les plus érogènes du corps et le baiser, le premier acte et sans doute le seul, annonceur d’attirance, d’envie et de désir. C’est par ce geste que l’on fait comprendre son intérêt pour l’autre et que l’on partage cette émotion. Il constitue souvent un préliminaire à l’Amour. Le premier baiser partagé est souvent décrit comme un moment d’une grande intensité, voire d’ivresse et de blackout total. Quelques secondes ou minutes dont on se souvient longtemps après.

Le baiser est un ciment du couple. En produisant à profusion la fameuse hormone de l’attachement -l’ocytocine-, et renforcerait le lien amoureux autant que l’orgasme. Il serait dommage de s’en passer et encore plus de le bâcler. D’où l’idée d’être créatif et de le réinventer chaque jour. Il n y a pas pire que le baiser conventionnel et rituel : sans envie il provoque beaucoup d’ennui.

Shahrazade l’avais compris et au bout de mille une nuits, elle est allée chercher, de l’inde au fin fond de la chine, la dernière et divine manière d’embrasser son amant C’est tout le sujet d’un superbe conte d’Alain Gnemmi, où l’on voit la sublime sultane, en quête de nouvelles sensualités buccales, découvrir la « morsure secrète », le « nuage brisé », ou le « baiser suspendu » … autant de voyages voluptueusement charnels.

Le baiser présage de ce qui va suivre, c’est l’extase ou la débandade : « montre moi un homme qui sait bien embrasser, je te montrerai un homme qui sait bien faire l’amour ».

Prélude érotique, il est au coït ce qu’est l’orgasme à la mort ; une petite entrée en matière aux grands effets si l’on y met les bonnes manières. Prenez le temps d’embrasser, de fouiller et de farfouiller, d’explorer de lécher, pincer, mordiller, sucer, aspirer … que de verbes à apprendre par cœur subtilement et sur le bout de la langue.

Mais le baiser embarrasse aussi. Quasi systématiquement associé à l’acte sexuel, beaucoup de femmes se plaignent que les hommes ne conçoivent le baiser uniquement comme une invitation à faire l’amour plutôt que de jouir de ce moment suave et léger en tant que tel. Certaines évitent même les baisers de peur d’avoir à freiner ensuite les ardeurs de leur partenaire…

Il existe aussi des femmes qui refusent d’embrasser quand il s’agit seulement de « baiser ». Poser ses lèvres sur la bouche serait donc un acte plus intime qui parle d’amour et d’émotions et que l’on aimerait préserver pour celle et celui pour qui on a des sentiments.

Dans la vie de couple, il peut y avoir des baisers sans coït mais un coït sans baiser apparaît comme un acte vidé de sa substance, qui perd « les sens » même de sa nature amoureuse.

Cécile – dans « Ce que les femmes ne disent jamais aux hommes », l’exprime très bien : « Les premiers temps, tu passes ton temps à rouler des pelles, et puis de moins en moins. Et un jour tu te rends compte que tu viens, pour la première fois, de faire l’amour sans s’embrasser du tout. Et là t’es mal … »

Embrassez qui vous voulez … et :

  • Evitez les lèvres et la langue trop molles. Les baisers façon mollusque donnent des boutons comme une méduse. A l’image d’une poignée de mains, qui doit être franche et vigoureuse mais sans broyer les doigts pour autant
  • Même si vous avez l’eau à la bouche, évitez de laper votre partenaire de manière intempestive et trop humide…
  • Il est de bon goût de mettre du piquant et de l’originalité dans vos baisers
  • Découvrez les techniques de baisers fun-loving** qui transforment de mornes activités quotidiennes, en instants romantiques voire torrides.

(*) : Ce que les femmes ne disent jamais aux hommes/Ce que les hommes ne disent jamais aux femmes. Leduc.S Editions

(**) : 365 Ways to Kiss Your Love, Tomima Edmark

Publié dans Vie de Femmes

Commenter cet article