Petite Maman Noël, quand tu me feras monter au 7e ciel …

Publié le par Lone Ghazael

Sais pas vous mais les fêtes ça me gave, presque autant qu'une oie condamnée au don d’organe.

mere-noel-sexy_XS.jpg

Ce n'est pas que je n’aime pas ma famille, mais cela fait [ Biiipp ]  années  que c’est toujours la même rengaine, le même refrain ; on emballe, on mange on déballe. On sourit, on grimace, on fait semblant  … et pour finir ont noie l’alcool dans son chagrin. Vous voyez, ce n’est pas commencé que je suis déjà bourrée. Cette année j’ai décidé de faire autrement.

Pour bien faire, les enfants vont aller fêter Noël avec l’ex conjoint, pas grave si cela fait deux années de suite, je fais comme si nous étions en année paire et « bisexuelle »

On ne fera pas les magasins, on prétextera que cette année Noel tombe un samedi, que l’on n’a pas de RTT (c’est triste la crise vois tu ?!)  pas de bol, on n’ira pas voir tati, papy et mamy non plus.

J-24 :

Lui livrer des idées : Cette année je veux un Noël inoubliable, glamour, qui commence dès aujourd’hui par un calendrier de l’Avent super sexy et personnalisé. Imaginez, que dans chaque case, Jules trouve un message n’golo n’golo. Un passage d’un roman érotique, quelques vers crus pour le faire arriver à maturation ;  l’attente permet le désir, disent les philosophes.

Lui donner des forces : connaissez vous les vertus du chocolat cru (Raw chocolate)* : tonifiant, anti-âge, aphrodisiaque. Une petite barre au petit déjeuner et vous … bon ben ok le jeu de mot foireux mais qui a le mérite d’être explicite, pas besoin de dessin.

J-3 :

Lui soigner l’ambiance et les oreilles : je prépare minutieusement une playlist lounge et langoureuse pour commencer, rock et endiablée pour la fin de soirée

Le jour J

Lui offrir un joli décor : des bougies partout, que de la lumière indirecte, un feu de cheminée, tapis et peau de bête, et … une mère Noël en tenue sexy cela va de « soie ». J’ai ressorti de derrière les rideaux mon sexy ensemble rouge feu, nuisette et « désuet déshabillé », bas couture ligne rouge raccord qui monte qui monte, … un boa blanc et le tour est joué.

Lui proposer à voire et à manger : les repas de fêtes et les plats de noël sont réputés être bons, gras et lourds … de vrais tuent l’amour. Je concocterais donc du léger, épicés et ludique. Le repas est l’occasion d’éveiller tous les sens et de nous mettre en appétit.

Pour commencer un vin « blanc » chaud aux épices accompagné de petits feuilletés légers japonais pour faire monter l’énergie

En entrée, très imagée, asperges en sauce blanche et pointe d’Espelette : c’est bon, beau et très suggestif

Deux coquelets liés et rôtis sur  …paille. Choisissez des liens en cuir et pourquoi pas une version luxe ce modèle menottes de chez Dihn Van. Cela me fait penser à peau d’âne et sa bague dans le gâteau … et ben voici sa version fétiche en cadeau.

Pour finir, des sucettes chocolat graines de courges et gingembre … la forme galénique n’est pas fortuite dans ma prescription … La régression transgressive a le mérite d’enflammer l’imagination.

Lui donner l’occasion de jouer … à une lettre près.  Une fois l’orgasme buccale passé et pour finir la soirée, du sexy et du toride. Des jeux sans les mains très vilains, des paris à qui perd-gagne et inversement. Monter la température tout doucement sans hâte. Le cadeau c’est moi, je l’emballe et ça cartonne.

Suggestion d’accompagnement : une coupe de champagne bien frappé, le jeu Love Trivial, des dès « qu’est ce qu’on fait ?» version Kâma-Sûtra, ou le ballotin de « good-good » vibration, un délice de malices qui ne vous feront point grossir.

Joyeux Noël à tous et n’oubliez pas que c’est la fête au petit Jésus …. [Amène]

 

Cette chronique a été rédigée pour le compte d'Eloge des Dessous- Marque de Noblesse

Publié dans Exotisme

Commenter cet article