Rien ne va plus, refaites vos voeux ...

Publié le par Lone Ghazael

J-3 … 2011 je serai bonze. Après le bilan d’une année de célibat « subi », je m’applique à renoncer (à chercher l’homme de ma vie) pour mieux sauter (sur la bonne opportunité). L’année prochaine, je fais vœux de célibat heureux en 10 fables-résolutions légèrement retouchées « hot » définition 


coeur-en-fete_XS.jpg

 

 

 


1. La solitude une mégère à apprivoiser : l’approcher doucement, la faire manger dans la main. Non elle ne me fera plus peur. Non elle ne me mordra plus. Je vais enfin la domestiquer en faire une amie. Un animal de compagnie sans poils ni voiles.

2. Se sentir bien chez soi : être seule c’est pouvoir décider sur un coup de tête de changer la tapisserie, de décrocher les tableaux ou de refaire les peintures de la salle de bain. Pour cette année je change de décor, d’énergie et je mets toutes les chances de mon côté grâce au Feng Shui… et j’ai personne pour me contredire, le pied !!!

3. Avoir confiance en soi : l’amour avec un grand A, commence par l’Amour de soi. Rien ni personne ne remontera l’estime que j’ai de moi. Apprendre à me dire je t’aime, apprécier l’image que me renvoi le miroir, accomplir et réussir des projets par moi-même et pour moi-même. Développer mes talents. Un programme bien fourni d’auto-admiration car on est bien servi que par soi-même.

4. S’ouvrir aux autres : Sortir, se cultiver, danser ou s’inscrire à ce fameux cours de théâtre. Elargir mon cercle d’amis sur facebook, aiguiser mon sens de l’humour… toutes les excuses sont bonnes pour ne pas rester recluse.

5. Profiter des plaisirs de la vie et que mes volontés soient fêtes ! Je ne me refuse pas les petits plaisirs du quotidien sous prétexte que ça serait mieux à deux. Après tout, les bons côtés de la vie ne sont pas réservés qu’aux couples. Je dirai même qu’il y a plein de choses simples à faire et plus facilement quand on est seul comme décider à la dernière minute de sortir voir un film sans discuter du titre et de l’heure de la séance pendant des heures. Envie d’un bain et hop je plonge dans la baignoire. Pas envie de manger mais plutôt de rester sous la couette, qu’à cela ne tienne …

6. Etre égoïste, charité bien ordonnée commence par soi-même : Le moment idéal pour me recentrer, décider de la tournure que va prendre ma vie, de mes objectifs, et apprendre qui Je Suis. Et si je m’offrais des vacances au bout du monde ? Et si je partais passer plusieurs semaines dans un ashram, un rêve que je caresse depuis des années ? Mon bonheur avant tout et contre tous… ouai, ouai , ouai, … Agir sans se soucier du résultat ou des conséquences, juste pour le plaisir de me faire plaisir.

7. Ne plus subir : Sans pour autant ressasser mes malheurs pour autant, si je faisais le point pour comprendre pourquoi mes histoires de cœur finissent toutes par se briser ?!!

8. Surmonter la pression sociale : mieux vaut être seule épanouie que mal accompagnée et entravée. Ma vie, sous un certain angle de vue peut même être enviée. Tout est une question de marketing personnel ; au lieu de dire je suis encore seule, je réponds j’ai de la chance de pouvoir décider tous les jours de ma vie sans demander son avis.

9. Exit la célibataire angoissée et résignée vive la célibatante optimiste : ok je l’avoue, la vie en solitaire ne rime pas toujours comme de jolis vers. Au quotidien la prose n’est pas toujours rose. Les matins « lit vide » me font pâlir de jalousie la vie de toutes mes amies heureuses ( ?) et casées. Même si, comme tout le monde le célibat comporte ses hauts et ses bas, c’est loin d’être le bagne tout de même. La vie n’attend pas, je profite de l’instant présent.

10. Une quête spirituelle Tantra sexuel, histoire de transcender mon âme en peine. Je fais vœux de célibat mais pas de chasteté ; faut pas déconner. Pour moi la sexualité s’inscrit dans une démarche d’épanouissement personnel. Elle est liée dans mon esprit à une démarche esthétique, et est au service d’un désir d’harmonie. Je vais me donner le temps d’explorer les mille et un chemins de sensations nouvelles qui peuvent mener à l’Eveil ; un avant goût nirvanesque dont j’initierais volontiers l’homme que j’aime(rais) !!!




Cette chronique a été rédigéé initialement pour le compte d'Un Blog Nommé Désir

Publié dans Vie de Femmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article