SILENCE ON TOURNE... EN ROND !!!

Publié le par Lone Ghazael

NOW NOW n


Prince charmant et charmants princes :

Les hommes dits « sympas » sont souvent laids.

Les hommes charismatiques ne sont pas gentils.

Les hommes beaux et gentils sont gays.

Les hommes beaux, gentils et hétérosexuels sont casés.

 

On a dit vaginales pas vénales 

Les hommes qui ne sont pas beaux, mais sont gentils n’ont pas d’argent.

Les hommes qui ne sont pas très beaux, mais qui ont de l’argent pensent que nous sommes uniquement intéressées par LEUR ARGENT.

Les hommes beaux qui n’ont pas d’argent sont uniquement intéressés par LE NOTRE quand il y en a.

 

Les hommes préfèrent les belles buses et se jettent sur la premièe cruche

Les hommes beaux qui ne sont pas très gentils, mais (malgré tout) hétérosexuels, ne nous trouvent pas suffisamment belles

Les hommes malgré tout sympas, hétérosexuels, qui ont de l’argent et qui nous trouvent belles, sont des queutards

Les hommes beaux, hétérosexuels qui ont de l’argent qui nous trouvent belles et intelligentes, prennent la fuite

CQFD : seuls les grands « artificiels » peuvent gérer une âme fatale dans une bombe anatomique sans que ça leur explose à la g****

 

Les hommes sont des conquérants… en tout cas c’est ce qu’ils disent

Les hommes mignons, malgré tout gentils qui ont un peu d’argent et hétérosexuels sont souvent timides et NE FONT JAMAIS LE PREMIER PAS.

Les hommes qui ne font jamais le premier pas ne s’intéressent plus du tout à nous dés lors que nous prenons l’initiative de le faire.

Mais si par miracle, un homme est beau, gentil pas trop timide et s’intéresse à nous après avoir fait le premier pas, préfère nous admirer, tel un trophée, avec une pancarte « ne pas toucher »… le piédestal c’est vite inconfortable.

 

Alors, je pose la question ….Y A T-IL QUELQU’UN SUR CETTE FOUTUE PLANÈTE CAPABLE DE COMPRENDRE LES HOMMES ? Celui qui me dit qu’il est BINAIRE avec une touche on-off je lui jette la première pierre !!!

 

Bilan d’une année de célibat

En tout cas je commence à comprendre pourquoi je suis célibataire et je risque de le rester encore longtemps. Pourtant si parfois la solitude m’angoisse, je me résigne à tirer le meilleur de la situation et je continue à croire en ma bonne étoile parce qu’un jour mon prince viendra !

 

Optimisme oblige, je fini sur deux adages car le terroir ne manque pas d’être sage :

« A chaque marmite son couvercle » et « Aux têtes bien faites, il ne manque pas de chapeaux ». Peu m’importe d’être une marmite ou le chapeau, pourvu que je remette le couvert… et promis, en 2011 j’enterre la hache de guerre…

Commenter cet article